Quelles plaques de cuisson dans ma cuisine ?

Plaques à induction

Équipement indispensable dans une cuisine, la plaque de cuisson a évolué depuis l’antique brûleur. Plus efficace, moins énergivore, elle est également plus design. Il existe différents types de plaques que vous pouvez choisir en fonction de votre façon de cuisiner.

Les plaques de cuisson au gaz

Le gaz est l’énergie traditionnelle des plaques de cuisson. La plaque au gaz offre un mode de cuisson rapide et facile à utiliser. Ce procédé présente deux gros avantages : une compatibilité avec toutes les batteries de cuisine et une rapide montée en température. C’est aussi un équipement qui se caractérise par son importante durabilité. Côté design, les plaques de gaz contemporaines offrent un bel aspect soigné. Elles sont fabriquées avec des matériaux de qualité que vous pouvez assortir au décor de votre cuisine. Le revers de la médaille de la cuisson au gaz est que vous devez impérativement faire preuve de vigilance. La sécurité est à cet égard, essentielle.

Les plaques de cuisson vitrocéramiques

La plaque en vitrocéramique se distingue par son aspect ultraplat. La matière de composition est du verre et la chauffe est assurée par une résistance électrique. Si votre cuisine est contemporaine, les plaques vitrocéramiques y seront parfaitement intégrées. Il n’y a pas de boutons saillants comme sur la plaque au gaz, les touches étant sensitives. Ce mode de cuisson est compatible avec tous les types de poêles, casseroles et autres sauteuses.

Par ailleurs, vous n’aurez aucune difficulté pour nettoyer et entretenir la vitrocéramique. Les points un peu plus négatifs de ce système de plaque sont au nombre de deux : Il faut un certain temps avant que la surface refroidisse, ce qui vous oblige à la prudence. Par ailleurs, la consommation énergétique est plus importante que celle des modèles au gaz.

Les plaques à induction

La présentation de la plaque à induction est similaire à celle de la plaque vitrocéramique. Toutes deux sont plates avec un revêtement en verre. La différence est que vous ne pouvez pas mettre une plaque à induction en fonctionnement, sans y poser un récipient. Attention, car toutes les batteries de cuisine ne sont pas adaptées à ce type d’équipement. Si vous avez un doute, vous pouvez faire le test de l’aimant. Il vous suffit de poser ce dernier au fond de votre récipient ; s’il demeure accroché, c’est que votre matériel est compatible.

En choisissant l’induction, vous bénéficiez du mode de cuisson le plus sécurisé et le plus rapide. Vous ne risquez pas de vous brûler après la cuisson, puisque la plaque refroidit instantanément. Enfin, vous pouvez aisément entretenir ce type de plaques.

Les plaques de hotte intégrées

La plaque de hotte intégrée est le summum de la technologie en matière de plaques de cuisson. Vous apprécierez son design minimaliste et ses performances. Cet équipement s’harmonise parfaitement à une cuisine sur-mesure. La hotte est placée au centre de la plaque afin d’aspirer instantanément les odeurs, les graisses et les fumées. Et ceci, avec un encombrement extrêmement réduit. La répartition homogène de la chaleur vous permet d’y cuisiner avec tous types d’ustensiles, quelles que soient leurs dimensions.

Cuisson

Combien de foyers choisir pour la cuisson ?

Vous pouvez faire votre choix parmi différentes tailles de plaques disponibles. Celles-ci sont généralement proportionnelles au nombre de foyers qu’elles contiennent. Pour vous donner une idée, une plaque 2 feux mesure généralement 28 cm de large. Vous devez compter 60 cm pour une 4 feux et jusqu’à 90 cm de largeur à partir de 5 feux. Quant au choix, il dépend de la taille de votre cuisine. Pour une cuisine en L, privilégiez la plaque à deux foyers. Elle est disponible pour tout type de cuisson. La quatre foyers est la plus répandue, convenant aussi bien aux cuisines en L ou aux cuisines en U. Quant aux plus grandes, leur polyvalence leur permet de s’adapter à toutes les configurations.

Quels sont les systèmes de protection des plaques de cuisson ?

Enfin, ne négligez pas l’aspect sécuritaire si vous avez des enfants en bas-âge. On ne le répètera jamais assez, mais les accidents domestiques à cause d’un récipient sur le feu sont fréquents. Chaque système de cuisson est équipé d’un dispositif de sécurité. Sur une plaque fonctionnant au gaz, il s’agit d’un thermocouple qui coupe l’arrivée de gaz en l’absence d’une combustion. La chaleur d’une plaque vitrocéramique est indiquée par la présence d’un voyant rouge. Celui-ci s’éteint lorsque la plaque ne présente plus de danger de brûlure. Le système à induction est quant à lui, le plus sûr : il ne chauffe que lorsqu’il est en contact avec un récipient.

Choisissez vos plaques de cuisson en fonction de la configuration de votre cuisine et de votre manière de cuisiner. Certains ne jurent que par le gaz, tandis que d’autres se laissent séduire par le design des nouvelles plaques. N’hésitez pas à demander conseil auprès de cuisinistes professionnels qui vous offriront des recommandations personnalisées. Enfin, deux dernières petites astuces vous permettant de faire des économies d’énergie durant la cuisson : utilisez exclusivement un récipient à fond plat afin que la chaleur soit bien répartie à l’intérieur. Et posez systématiquement un couvercle sur vos casseroles lorsqu’elles chauffent.